Raise your virtual babies Virtual baby games Bebs valle juego para nina gratis Baby Valley ist ein Spiel auf Internet fr kleine Mdchen

Identification
66 connectés Identifiants perdu ?

| P U B L I C I T E |

Les animateurs(trices) de la Vallée

» sabribrina» DJP» esteban03» killianethan» joana-slb» daniel78» -MademoiselleA» missfolle38» lolodnn-67» marina1995a» supergabycadum» Les cigognes

Mots-clés/Tags populaires

départsanniversaires[/color]bleuécole

bébé

moisbébésvallée[/b][/center]rêvesrosemaisonnaissancesnounoursvoisinprénomenfantstinechez[/i][/b][rp]petitprénoms

Connecté(e)s

Anonymes: 30
Record de membres connectés: 99
le 1 février 2009, 19:03
Record d'anonymes connectés: 347
le 16 mai 2020, 08:56

Forum du jeu BébéVallée Général

vendredi 23 juillet 2010 16:03:16

.nounours coeurLire et Écrirenounours coeur.

Je suis sûre que certaines d'entre vous aiment écrire smiling smiley !
Que ce soit des romans, des poèmes, ou des articles, on adore lire nounours coeur
Si vous avez écrit, ou que vous allez écrire, faîtes nous partager vos livres smiling smiley !




http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.




Modifié 2 fois. Dernière modification le 14/04/11 21:54 par -Bibou-.
vendredi 23 juillet 2010 16:49:56
Alors, personnellement, écrire, c'est vrai j'aime ça, mais faire un livre après ^^' Quand je suis bien inspirée, une rédaction, c'est facile une copie double voire plus, & même en anglais =D en espagnol un peu plus difficile, mais quand on le fait à plusieurs, c'est bien marrant x)

Sinon, j'ai une amie qui a commencé à écrire un livre, & elle est persuadée que c'est super sauf que, pas vraiment grinning smiley En fait, ça ressemble à pas mal d'histoires qui sont sorties ces temps-ci. De plus, y'a beaucoup de monde qui écrit des livres mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont publiés (elle a carrément contacté un éditeur alors que son livre n'est pas terminé ^^)

Enfin grinning smiley




http://img11.hostingpics.net/pics/739536Capturedcran20140124182040.png

You say, one love, one life, when it's one need
in the night, one love, you get to share it, leaves your baby if you don't care for it
vendredi 23 juillet 2010 17:14:08
Il y avait déjà un sujet du genre il me semble .. Je vais chercher.

Sinon moi j'adore écrire, et sans me vanter j'ai beaucoup de talent. Mais je n'écris pas de livres. À part si j'ai un coup d'inspiration qui me viens, je ne suis pas capable de me dire ' aujourd'hui j'écris un livre '. L'inspiration me viens par élan, donc j'ai beaucoup de mal à l'école quand ce n'est pas un thème imposé et que l'inspiration n'a pas envie de me venir grinning smiley.

Sinon, j'ai déjà écrit deux petites histoires mais elles sont pour enfant. Je les trouve géniales ^^. Une porte sur une fée et l'autre sur un chevalier ^^ Mais elles sont courtes, elles ne font que quelques centaines de mots (la plus courte fait 400 quelque chose, et la plus longue 700 quelque chose je crois). Je les ai faite lire à mes parents et à plusieurs personne qui les ont trouvé super, plusieurs m'ont proposé de contacter une maison d'édition mais je n'ai pas le courage XD Parce que le frère de ma tante (enfin, le frère de la copine de mon oncle) a une maison d'édition et est écrivain. Je le connais peu mais ma mère me dit qu'il est super gentil et que je devrais lui demander et tout, mais je suis bien trop gênée, si il me dit non XD.




Sunny * Sam * Soeurette * Florent * Atalée
vendredi 23 juillet 2010 18:16:04
béa : C'est exactement ce qui m'arrive XD !
Voilà la première page de mon livre qui s'appelle "Linda Ferrew" , le nom je l'ai inventé comme ça, je sais pas d'où y vient ^^



J'était en train de jouer dans ma chambre à l'orphelinat quand on m'appela pour manger .« Linda ,à table ! » cria madame Crosalde.Je sorti de ma chambre et descendit les escaliers de l'orphelinat à toute vitesse pour échapper à la punition que donnait madame Crosalde quand on ne venait pas à table .
Madame Crosalde appelait les enfants de l'orphelinat par ordre alphabétique et J'y passait 100 ème tout les jours .Je n'était pas la dernière car il y avait 389 enfants dans l'orphelinat . « Au menu :épinards en salade avec orange au dessert ! » Cria madame Crosalde .Tout les enfants de l'orphelinat n'aimait pas les épinards mais moi , j'était tout à fait indifférente .J'aimait tous les plats de l'orphelinat .Je m'assit à une place libre et quand madame Crosalde commença à manger, les enfants mangèrent à leur tour .Quand le repas fut fini ,je remonta dans ma chambre et continua de jouer .Quand soudain Monsieur Ervil entra .
A l'orphelinat il était très rare d'avoir de la visite .Monsieur Ervil me dit : « de la visite ».Il se poussa et je vit alors une grand mère qui me ressemblait . « Linda je voudrait te parler » me dit elle .J'ai accepté mais me demanda qui pouvait être cette dame qui me ressemblait . « Linda je suis ta grand mère » dit elle .Je n'en croyait pas mes yeux : J'avait une grand mère !Je ne pouvait plus parler tellement j'était heureuse . « Tu veux que je t'en montre la preuve ? »me dit elle . « Oui je veux bien » lui-ai je répondue .Ma grand mère me montra sa carte d'identité ,dessus , il y avait marqué : ELODIE FERREW .Avec dessus une photo de ma grand mère .J'ai discuté un peu avec ma grand-mère , puis elle me dit : « Linda je dois te parler . » « Oui ,de quoi grand mère ? » « Maintenant que tu sais que je suis ta grand mère ,je vais t'emmener chez moi ! »
J'ai serré ma grand-mère contre moi : Je ne pouvait rêver mieux .

Voilà smiling smiley !



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
vendredi 23 juillet 2010 18:35:51
->-Bibou- : Trés belle histoire moi aussi j'en écrit mais les sont pas top sa finit en queue de poisson faut que les retravaillent avant de les faire partager...
vendredi 23 juillet 2010 20:11:05
Natick : Merci Embarrasé !
C'est la premiere partie, yen a 7 comme sa smiling smiley !



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
vendredi 23 juillet 2010 20:16:37
-Bibou- : Ok de rien.
vendredi 23 juillet 2010 21:53:34
Le post à mon avis à été suprimé, car je ne le retrouve plus.

Moi aussi j'écris des histoires, je vais remettre le début de l'une d'elles !

Dites moi ce que vous en pensez! Soyez honnête wink C'est encore un brouillon, il y a plein de modification à faire

Bibou: je vais lire ton passagetongue sticking out smiley

[size=small]Océane s’était recroquevillée sur elle-même dans un coin, sous sa table, se faire la plus petite possible voilà ce que son instinct disait de faire. Elle ne voulait pas mourir, elle avait peur. Ils étaient tous morts. IL était mort. La femme avait surgi tel un démon, l’arme à la main. Ce qu’ils avaient pris pour des pétards, en ce jour de fête, n’étaient en faite que le déchargement du canon sur les autres adolescents à coté. Tout doucement, Océane s’était cachée sous sa table pendant que les autres tentaient vainement de fuir. Elle essaya de se calmer mais les images se succédaient dans sa tête. Elle étouffa un gémissement, ferma ses yeux, elle avait envie de pleurer. Elle voulait oublier l’image des corps avec leurs regards vides. La femme l’avait remarquée et s’était arrêtée devant elle. Elles échangèrent un regard bref. Pendant ses quelques secondes, Océane perçue en cette femme toute la cruauté possible mais aussi un regard si triste, qui en disait long sur elle.
Océane avait fermé ses yeux, attendant le coup qui la tuerait mais rien ne c’était passé. La femme était partie aussi vite qu’a son arrivée. Sans faire de bruit.
La jeune adolescente avait alors attendu les secours, seule, empli de frayeur, recourbée sous la table, la tête entre ses genoux et essayant par tous les moyens d’oublier les évènements qui venaient de se dérouler sous ses yeux...


A la radio, comme des enfants, elle aimait beaucoup cette chanson de cœur de pirate.
_Océane, dépêche-toi, tu vas être en retard au lycée, cria sa mère dans les escaliers.
_J’arrive.
Elle s’habilla en toute vitesse, un jean et une tunique violette suffirait en cette fin d’été et il faisait encore assez chaud. Un temps à être dehors, pas enfermé dans une salle. Enfin pour les autres, elle, elle voulait rester dans sa chambre à regarder la télé comme elle le faisait d’habitude.
Quand elle arriva dans la cuisine, sa mère s’occupait de préparer le petit-déjeuner de ses quatre petites sœurs, Sara, 13 ans, Léa, 8 ans, Kathleen, 6 ans et enfin la petite dernière, Zola 2 ans et demis. Comme leur sœur, elles étaient toutes blondes aux yeux bleus. Elles avaient hérité de la blondeur maternelle et les yeux bleus de leur père, qui avaient toujours souhaité un garçon mais le sort en avait été autrement.
_Tu vas être en retard pour ton premier jour
d’école.
_M’man ?
Océane était mal à l’aise à l’idée d’aborder ce sujet.
_Je ne pourrais pas rester ici, juste une semaine de plus, s’il te plait ! demanda t’elle sans grand espoir pour une réponse positive.
Sa mère releva la tête et lui jeta un regard énervé.
Océane se tordit sur son tabouret et se concentra sur son bol de chocolat.
_Écoute, on en a déjà parlé, tout le monde est d’accord pour dire que tu peux, psychologiquement reprendre les cours. Tu n’es pas retournée dans un lycée depuis huit mois et tu n’as pas non plus ouvert un cahier.
_Et c’est pour ça que je redouble. Je ne me sens pas capable de retourner dans un lycée.
Ce n’était pas évident pour elle d’évoquer ce qu’elle ressentait, son passé. Sa vie depuis l’année dernière avait entièrement changé. Avant, elle appréciait de sortir, d’aller au cinéma ou tout simplement rire maintenant sortir était devenue une torture et elle ne se rappelait même plus quand pour la dernière fois où elle avait esquissé un sourire sincère et vrai.
_Ni de sortir, répliqua sa mère, tu ne fais pas beaucoup d’effort pour que ça s’améliore.
_Tu ne t’ai jamais demandée si cette vie là me convenait ? Es-ce que t’as déjà pensé à ce que je pouvais ressentir ?
_Sara amène tes sœurs et prépare-les pour l’école. Je dois parler à Océane.
Océane détestait quand sa mère se comportait ainsi, à chaque fois qu’elle osait la défier, elle trouvait un prétexte pour se trouver toutes les deux, et pour pouvoir lui dire ce qu’elle pensait réellement de son comportement.
Helen Martin se tourna vers sa fille et inspira un bon coup.
_Tu nous fatigues, Océane, ton père et moi nous t’en avions déjà parlée, je crois,
non ? Tu ne manqueras pas un jour de plus. On est bien d’accord ?
Océane hocha la tête.
_On a tous fait pour toi, pour que tu te sentes mieux, on a déménagé, changé d’Etat, d’amis et de travail. Peu de parents auraient sacrifié autant de chose pour un caprice de leur enfant. Mets-toi un peu à notre place et à celle de tes sœurs de temps en temps.
_ Ce n’est pas un caprice, tu parles de me mettre à vos places mais toi là tu fais ? Si on est là, c’est parce que cela vous arrangez bien. Papa pourra bientôt réaliser son rêve grâce à ce déménagement et vous ne nous avez jamais demandé notre avis. Si ça, ce n’est pas de l’égoïsme.
Elle était au bord des larmes et avait crié sans s’en rendre compte. Elle s’était levée de son tabouret et serrait si fort les poings qu’elle en avait mal.
[/size]


Voila c'est la première et deuxième page, sur environ 40page et j'ai pas finie l'histoire =)



http://nsa15.casimages.com/img/2010/05/01/100501111429483452.gif
Merci killianethan!

12 amours à la maisonhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Anges_et_d%E9mons/0072.gif

28 anges sur les bancs de l'écolehttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/graduation.gif

40 façons d'aimer
http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/coeur4.gif






Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/07/10 21:54 par elison.
vendredi 23 juillet 2010 22:03:29
Camille : c'est superbe smiling smiley !!!eye popping smiley
Impressionant, j'adooore ton histoire, j'ai vraiment hate de connaitre la suite !!!



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
vendredi 23 juillet 2010 22:39:45
->Elison : Trés belle histoire.
samedi 24 juillet 2010 07:42:11
Salut
Elison: je trouve ton histoire trés bien.
Personellement je n'écris pas de romans mais plutôt des fanfics en ce moment j'écris la 1ere pour l'instant elle fait 5 chapitres et j'en ai 2 en préparations.
Sinon avant j'écrivais des nouvelles sur pleins de sujets différents.



mes enfants: Sophie, Joy, les jumeaux Rosa et Boris, Romain, Kyle, Stephen, les jumelles Cheyenne et Aurora Rose, les jumeaux shawn et hunter
samedi 24 juillet 2010 11:56:51
Camille: Franchement? Ton hiistoire est géniale! Adoration Tu nous mettras la suite, hein? STP!! smiling bouncing smiley



BébéMaman de 69 adorables p'tits bouts! Prends la route

A l'école : Amisha, Rehan, Rahul, Karan, Kiran, Priya, Prem, Amrita, Chandu, Chandra, Arjun, Aditya, Jai, Jia, Kajal, Ganga, Gopal, Jhanvi, Jivan, Javani, Ravi, Hridhaan, Nisha, Alisha, Amaan, Hari, Heera, Trisha, Raijan, Sameer, Sunehri, Sandhya, Jyran, Arush, Rhea, Anjali, Lalita, Payal, Shekhar, Shreya, Ayesha, Vivek, Juhi, Abhishek, Neha, Anushka, Preity, Akshay, Diya, Karishma, Genelia, Harman, Aamir, Priyanka, Farhan, Aishwarya & Shahrukh. A la maison : Hrithik, Sherlyn, Roshan, Katrina, Rajni, Sunil, Divya-Cansu, Riswan & Ayaan.
nounours coeur


http://nsa14.casimages.com/img/2010/05/31/100531080333513124.gif
samedi 24 juillet 2010 12:29:17
Vos histoires sont très belles et bien écrites ^^

Moi j'aime beaucoup écrire,
et ce depuis le primaire, où j'attendais avec
impatience l'heure d'expression écrite, le jeudi
après-midi =D

Ça s'est poursuivi au collège, où j'ai toujours eu de bonnes notes en rédaction
( même la meilleure note au brevet blanc en
français, de tout les 3e de mon collège ^^' )

En général, je n'aime pas partager
ce que j'écris, c'est bien trop personnel à mon goût.
Je n'aime pas non plus être "obligée"
d'écrire quelque chose, avec un sujet déterminé,
c'est pour cela que je n'écris pas souvent
mes aventures avec mes bébés...

Par contre,j'aime beaucoup écrire
des fan fictions, où on prend les personnages d'un univers
pour en recréer un autre...En particulier
celui d'Harry Potter, Madame J.K.Rowling nous offre tant de possibilités...

Je vais arrêter les sentiments là! =D
Encore bravo pour ces récits que vous
nous faites partager.





http://nsa20.casimages.com/img/2010/11/06/10110611351526611.gif




Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/07/10 12:30 par nanou62100.
samedi 24 juillet 2010 17:11:01
J'aime beaucoup vos histoires smiling smiley Moi aussi j'écris, mais bon j'arrive jamais à terminer purée!



http://nsa38.casimages.com/img/2016/11/05/161105070131647802.jpg


Il suffit de cesser de croire une seule seconde pour que le rêve se brise en mille morceaux.




Modifié 2 fois. Dernière modification le 16/07/12 22:46 par snoopy150.
samedi 24 juillet 2010 18:42:37
Marylou : Merci smiling smiley !
elle a l'air bien ton histoire !



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
samedi 24 juillet 2010 21:44:47
Camille et Ilona : Vos histoires sont vraiment super ! C'est vraiment bien !

En général, j'aime bien écrire, mais je ne pense pas écrire des livres smiling smiley
Enfin, j'écris des histoires, mais je ne veux pas les publier (hé oh, faut pas rêver non plus !)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/07/10 14:32 par campmoi.
samedi 24 juillet 2010 22:11:02
Moi j'aime bien écrire, quand j'étais petite j'écrivais de petites histoire , maintenant j'ai moins le temps et beaucoup moins de talent . Vos histoires sont tellement belles , vous avez vraiment du talent. smiling smiley





http://img15.hostingpics.net/pics/809882Sanstitre.png
lots of love
dimanche 25 juillet 2010 15:18:41
J'ai commencé une histoire, et j'aimerais vous la faire découvrir.

Une fois. Deux fois. Trois fois. Silence. Puis des cris de joie.
La sonnerie vient à peine d'avertir la fin de l'année scolaire que des centaines d'élèves jettent leurs affaires en l'air pour fêter ce moment. Les troisièmes passent leurs dernières minutes dans ce collège, qu'ils appellent aussi "prison". Les quatrièmes et cinquièmes crient de joie, pour le plaisir. Les sixièmes, eux, les petits du collège, ranegnt leurs affaires calmement, disent des "Bonnes vacances !" à leurs professeurs pour parître polis. On ne sait jamais, au cas où ils les auraient les années suivantes.
Certains - des exceptions, pour imiter leurs aînés -, partent comme des fous, sans un "Au revoir".
La cour, qui paraît d'habitude immense, se remplit de personnes joyeuses. Elèves, professeurs, personnes de l'administration, tous sont contents de ne plus avoir à travailler. Ce sont les vacances, et tout le monde compte bien en profiter.
Mais évidemment, les amis et amours se séparent, pour se retrouver l'année prochaine, ou d'autres, omme les troisièmes, ne se reveroont pas, car ils ne vont pas dans le même lycée.
La joie, la tristesse, toutes les huleus sont possibles en cette fin d'année scolaire, et ce début de vacances.

Les adieux se font au portail. La moitié des élèves vont à droite, où ils vont monter dans le car, la dernière fois avant ces vacances. Les autres vont à gauche, pour rentrer chez eux.
Tous sont partis, tous, sauf une personne, une personne nommée Mélissa Jones.

Voilà, j'aimerais quand même vos avis, si vous aimez, que je m'améliore ^^
dimanche 25 juillet 2010 15:20:45
campmoi j'aime bien tu veux etre ecrivaine?



8 adorables bébés à la maison et 36 magnifiques bébés à l'école.
http://nsa15.casimages.com/img/2010/06/26/100626114948513532.gif
dimanche 25 juillet 2010 15:56:09
Mimipuce : Merci smiling smiley Je suis contente que tu aimes bien. Et non, je ne veux pas être écrivain (enfin si maintenant qu'on me le dit Ange ), j'aime juste écrire wink
dimanche 25 juillet 2010 20:27:54
Camille: Woahh, il est super le début de l'histoire =D J'aimerais bien lire la suite tongue sticking out smiley




http://img11.hostingpics.net/pics/739536Capturedcran20140124182040.png

You say, one love, one life, when it's one need
in the night, one love, you get to share it, leaves your baby if you don't care for it
dimanche 25 juillet 2010 21:45:33
Salut j'ai retrouvé un petit texte que j'avais écrit l'année dernière, dites moi ce que vous en pensez.



Le monde de demain.

Dans un appartement semblable à beaucoup d’autres mais dont la décoration rappelé le Moyen-Orient et ses traditions un homme était assis dans une cuisine la tête entre ses bras se rappelant sa vie gâchée. Depuis des années il faisait semblant d’être heureux, il donnait le change afin de satisfaire son entourage, ses amis, sa famille. Mais il en avait assez, assez d’être hypocrite avec lui-même et avec ses convictions. Bien sûr un œil extérieur dirait qu’il avait tout pour être heureux, une famille qui le soutenait, un bel appartement, un bon salaire et un métier qui faisait rêvé bon nombre de personnes. C’était justement ça le problème il aimait être architecte il en avait rêvé pendant toute son enfance passée à Marrakech.

Il sourit en repensant à sa ville adorée, il était né là-bas il y a un peu plus de quarante-deux ans il était le premier garçon après trois filles et à sa naissance ses parents selon les coutumes du pays avaient organisés une fête qui dura sept jours et sept nuits. Sa naissance avait était suivit de deux autres filles et d’un garçon. En tout ils étaient sept enfants et ses parents très pauvres avaient dut énormément travaillé pour lui offrir une éducation et pouvoir l’envoyé à l’école. Cette même école où il avait pour la première fois entendu parler du métier d’architecte. Son père étant juste mais stricte il n’avait pas osé lui en parler tout de suite, finalement il lui en parla l’année de ses treize ans et son père le félicita d’avoir autant d’ambitions mais lui expliqua que malheureusement il n’était pas assez riche pour pouvoir lui payer des études d’architecte.

Il enfouit donc son rêve dans un coin de sa tête et à dix-huit ans il lança dans sa propre affaire avec la maigre pécule que son père lui avait constituer. Il avait décider de se lancer dans la vente d’épices sur un des plus grand marchés de Marrakech. Il pensait que ce n’était pas possible dans une ville comme Marrakech de faire faillite dans un domaine tel que les épices. Cependant ce fut ce qu’il arriva et bientôt il vit qu’il ne lui restait que quelques dizaines de Dirhams il prit donc la décision de quitter sa ville bien aimée pour aller à Tunis qu’il pensait être une ville florissante.

Sitôt arrivée à Tunis il prit la décision de chercher un emploi de vendeur dans une boutique du centre-ville. Il fit donc du porte à porte dans toute les boutiques du plus important quartier commerçant de la ville mais il n’essuya que des refus. Il dut se résoudre à aller dans des quartiers de moins en moins sûr et de plus en plus inquiétant. Malgré tout il trouva à chaque fois porte close alors qu’il était sur le point de désespérer il vit une boutique dans une petite ruelle qu’il n’avait jusque là pas remarqué tellement elle paraissait misérable et peu engageante . Malheureusement il n’avait pas d’autres choix et ne pouvait se permettre d’être difficile. Il se dit que cette boutique était son dernier espoir et que s’il n’était pas prit il n’aurait d’autre choix que de rentrer chez lui subir la colère paternel.

Il entra donc dans la boutique et ce qu’il vit le laissa sous le choc. Alors que de l’extérieur l’échoppe paraissait vétuste et inquiétante à l’intérieur c’était une explosion de couleurs comme il n’en avait jamais vu pas même dans sa merveilleuse ville de Marrakech.

Les murs étaient recouvert de tapis tous diamétralement opposés mais qui aussi fous que cala puisse paraître s’accordaient parfaitement ensemble. Le sol lui étaient composaient de milliers de petits bouts de verres qui formés La plus belle mosaïque qui lui ait été donner de voir. La pièce ne possédait pas de fenêtres et pourtant elle semblait irradier de milles feux.

Après avoir observer la pièce pendant plusieurs minutes il s’intéressa aux centaines d’objets qu’elle contenait tous plus différents les uns que les autres. A première vu il remarqua qu’il y avait des bijoux, des tableaux, des outils, des couvertures, des tissus des articles ménagers, des vélos, des saches, des perles, des ventilateurs, des meubles, des téléviseurs, des téléphones, livres, des fusils, plantes, des casquettes, des chaussures, des articles de sports des vêtements… Cet endroit semblait avoir tout ce que le monde contenait.

Alors qu’il en était toujours à sa contemplation un homme l’interpella et il sa retourna afin de pouvoir le voir. En le voyant il fut presque déçu: l’homme était plutôt ordinaire il avait l’air d’avoir la soixantaine des cheveux encore noirs, quelques rides parsemait son visage recouvert d‘une barbe de trois jours, ses yeux était couleurs noisettes. Il mesurait à peut prés un mètre soixante-dix et il avait une carrure plutôt fine.

Malgré tout il lui expliqua son problème et le gérant accepta de l’embaucher. Il apprit à le connaître et ils finirent même par devenir amis c’était en fait un homme très cultivé qui appréciait la littérature et la musique. Un matin alors qu’il travaillé depuis trois ans chez son employeur il apprit une nouvelle qui bouleversa sa vie. L’homme qu’il respectait tant avait périt cette nuit dans l’incendie accidentel de sa boutique et il lui avait léguer ses biens.

Après s’être morfondu plusieurs semaines il savait qu’il devait se ressaisir et continuer à vivre en mémoire de son ami. Il alla à la banque chercher l’argent que lui avait léguer son ami. Il se rappela son rêve d’être architecte et vit qu’il avait largement assez pour financer ses études. Enfin à vingt-sept ans et après quatre ans d’études il avait réalisait son rêve, il était architecte.

Quelques mois plus tard la chance lui sourit à nouveau et des français vinrent chercher des architectes à Tunis. Il posa sa candidature et fit parti des sélectionnés pour ce que les recruteurs appelés la chance de sa vie. Malheureusement arrivé en France il alla de désillusion en désillusion alors qu’il pensait travaillé sur l’élaboration de beaux jardins ou de maisons toutes plus créatives les unes que les autres il se retrouva à travaillé sur des plans pour la construction de grands blocs de bétons appelés immeubles. Maintenant presque vingt ans plus tard la France entière était envahit de ses immeubles repoussant et identiques et il se sentait en parti responsable de la destruction de touts ses espaces verts et de cet uniformisation du monde.

Devant tout cet étalage de béton il avait prit des vacances et était retourné dans la ville de son enfance Marrakech. Alors qu’il pensait retrouvé l’ambiance de son enfance avec ses grands marchés et toutes ses couleurs il avait découvert que de grands immeubles gris avait commencé à apparaître dans sa ville et seuls les villages isolés y avait échappés mais pour combien de temps encore.

A son retour en France il avait comprit que le monde de demain était un monde où tout serait identique, les petits villages deviendraient de plus en plus rare jusqu’à disparaître totalement. Le monde de demain était un monde où une seule couleur prédominerait, le gris.



mes enfants: Sophie, Joy, les jumeaux Rosa et Boris, Romain, Kyle, Stephen, les jumelles Cheyenne et Aurora Rose, les jumeaux shawn et hunter
dimanche 25 juillet 2010 21:51:57
->Campmoi et Catze5 : Trés jolies histoires.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 27/07/10 20:54 par NATICK88.
lundi 26 juillet 2010 04:55:00
Camille, eye popping smiley WOU-AW ! Ton histoire est super ! S'il te plait, met la suite ! =D




Sunny * Sam * Soeurette * Florent * Atalée
lundi 26 juillet 2010 10:55:57
| Modérateur
Celles qui aiment écrire sont peut-être intéressées par le journal de la Vallée ?



http://nsa16.casimages.com/img/2010/08/14/100814093905881688.gif

http://nsa19.casimages.com/img/2010/12/14/101214030906692451.gif


ρєяѕσииє иє тє яємρℓα¢єяαѕ .. тυ мє мαиqυєѕ ραρα
lundi 26 juillet 2010 15:02:06
Natick : Merci Embarrasé
->Campmoi : De rien
lundi 26 juillet 2010 15:34:31
Mégane : Moi j'aimerais bien, écrire des histoires qui se passent dans la vallée grinning smiley !
Un gentil fantôme pour hallowen avec les bébés grinning smiley ^^
Léna : Merci, j'adore ton histoire !
Je met la deuxième page de Lindda Ferrew, si sa vous interesse smiling smiley ! :


J'était dans le trajet du retour quand nous sommes chez ma grand mère .La
maison de ma grand mère était une magnifique maison de campagne .
-« Je crois que Mimi a encore renversé le bol de graine que je donne aux oiseaux ! »dit grand mère .- « C'est qui Mimi ? »J'ai demandé . « Mimi est notre petit chat à nous trois .»dit elle . « Mais je croyais que tu étais seule ?!» « Et bien pas tellement tu vois .Il y a aussi ton grand père .» «J'ai un grand père !» «Et bien oui .» «Je crois qu'il est dans la cuisine il t'attendait .»Je courut vers la porte et sonna .Mon grand père en sortit et me serra contre lui. J'ai dit : « Gran-père, comment t-appelles-tu?
Il me montra sa carte et je put lire :GEORGE FERREW .
« Maintenant quand je vous verrez je vous appellerez papi George et mamie Ello !»dis-je.
Mon grand père rigola : « Quel drôle de nom pour ta mamie !». Je rigola aussi .Mamie Ello arriva conduisant un gros camion dont le nom était «Fitroplat» .Je me demanda quel était ce gros camion que conduisait mamie Ello .Quand elle en sortit elle me dit:« Voici des meubles pour ta chambre. ».J'était très heureuse car à l'orphelinat on partageait ma chambre avec plus de dix enfants !Mamie Ello me donna alors une liste qu'elle lut :dans ce camion ma chère Linda il y a une commode en bois avec 4 tiroirs aussi 3 chaises en bois avec un lit bas en bois de chêne ( j'était plutôt heureuse du lit bas parce qu'à l'orphelinat il avait des lit à étage et j'avait toujours peur de tomber car j'était en haut )aussi un bureau quelques stylos et gommes avec une trousse et un cartable Pucca assortis avec la couverture de ton lit .Quand Mamie Ello eu finit de lire j'était émerveillée par mes nouveaux meubles .Je monta dans ma chambre avec papi George pour poser les meubles .Quand tout fut fini ,papi George me fit visiter la maison qui était assez grande même pour trois personnes .Ma chambre était magnifique et les meubles très bien placées .



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
lundi 26 juillet 2010 16:00:39
Ilona : J'aime bien & merci nounours coeur
lundi 26 juillet 2010 16:01:29
Léna : Merci et de rien grinning smiley !



http://belforum.net/img/16/b84518aacfb024c50d9437180b9b7284.jpg
« Le souvenir est une rose au parfum discret
que l'on arrose avec les larmes du regret. »

Claire Malesset.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter


Messages Post-It / Note Nouveau(x) message(s) Vous avez répondu à ce message
Message déplacés Pas de nouveaux messages

Cet espace est destiné à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins.
Un modérateur est susceptible de supprimer, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, à tout moment, demander par mail à webmaster@bebevallee.com que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées.
À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle